Go to Top
Objectif : de voir enchâssé dans une loi provinciale le statut bilingue actuel de la Ville d'Ottawa, la Capitale du pays, à temps pour 2017.

Dialogue Canada

MISSION

Dialogue Canada a pour mission de fournir aux Canadiennes et aux Canadiens de tous les coins du pays et de tous les milieux culturels et linguistiques, des occasions d’apprendre à mieux se connaitre et se comprendre par-delà leurs différences, de partager leurs préoccupations respectives, et d’échanger sur leur vision d’avenir pour un pays prospère et pacifique, et tout ceci dans le cadre de dialogues et d’activités de formation citoyenne.

INITIATIVES AU FIL DES ANS

  • Participation aux conférences régionales et nationales organisées dans le cadre du processus de réforme constitutionnelle des années 90 et publication du document explicatif le plus utilisé sur l’accord constitutionnel de Charlottetown;
  • Un appel à la réconciliation avec les peuples autochtones du Canada;
  • Des expressions de solidarité proactives pour les victimes des inondations du Saguenay, pour CBC / Radio-Canada, et pour l’enjeu franco-manitobain de la contravention unilingue anglaise;
  • Des travaux avec un groupe de jeunes Canadiens et Canadiennes dans Unity-Link / Unilien en vue de promouvoir l’unité canadienne et construire un site web;
  • Plusieurs initiatives visant à promouvoir le bilinguisme officiel dans la capitale canadienne entre 2001 et 2005;
  • Le ralliement de la communauté anglophone à la cause de l’Hôpital Montfort;
  • La création du « Livre en ligne des citoyens du Canada », un florilège d’articles sur les espoirs et les réalités du Canada ( www.DialogueCanada.ca);
  • Une conférence en 2012 pour promouvoir le bilinguisme des juges de la Cour suprême;
  • Une nouvelle initiative en 2014 pour obtenir l’égalité des deux langues officielles de la capitale du Canada.

TRIBUNE UTILISÉE PAR

  • Des premiers ministres et des dirigeants provinciaux et fédéraux,
  • Des commissaires aux langues officielles,
  • Des conseillers municipaux d’Ottawa,
  • Des experts en droit constitutionnel et sur les enjeux de race et de religion.

DIALOGUE CANADA  est un organisme non gouvernemental, à but non lucratif, indépendant et non partisan, constitué en 1991  en vertu d’une charte fédérale.

TÊTES DIRIGEANTES : le professeur John Trent, le directeur d’école Terry West, l’ancien fonctionnaire Ubald Laurencelle, l’ambassadeur à la retraite Jon Legg, l’ancien président du Collège Algonquin Laurent Isabelle, l’ancien président de l’Association du Barreau du Québec Viateur Bergeron, et Trèva Cousineau, chef de file de la communauté franco-ontarienne.