Go to Top
Objectif : de voir enchâssé dans une loi provinciale le statut bilingue actuel de la Ville d'Ottawa, la Capitale du pays, à temps pour 2017.

Quoi de neuf

Les graines d’un échec

Le leadership franco-ontarien a pavé la voie au refus du statut bilingue du maire Jim Watson. D’abord, les Francos ont propagé deux mensonges : le statut bilingue ne coûterait pas plus cher et la Politique de bilinguisme actuelle est bien appliquée.

En savoir plus

De l’aplaventrisme!

15 février 2017 Le Droit

La position de Marie-France Lalonde, ministre des Affaires francophones, est tout à fait démoralisante («Lalonde entend respecter la Ville

En savoir plus

Une capitale modèle

Le premier magistrat de la capitale du pays croit que les francophiles seront suffisamment nombreux au sein du conseil municipal pour protéger adéquatement la langue française dans les années futures. Même l’octroi d’un statut de bilinguisme officiel n’empêcherait pas un gouvernement d’éliminer les droits des francophones, selon lui.

En savoir plus

Ottawa bilingue: Dialogue Canada se tourne vers les anglophones

L’opposition répétée du maire d’Ottawa, Jim Watson, à l’officialisation du caractère bilingue de la capitale nationale ne décourage pas les membres de l’organisation Dialogue Canada. Ces derniers sont décidés à mobiliser les anglophones pour convaincre le conseil municipal de faire d’Ottawa, la capitale bilingue du Canada.

En savoir plus

Jeux de mots officiels

Selon Jim Watson, il est inutile de demander un statut de bilinguisme officiel pour la ville puisqu’Ottawa a déjà « un règlement officiel qui dit que la ville est bilingue » ! Bel exemple de sophisme ! Encore une fois, le maire d’Ottawa joue sur les mots. Grâce à Bob Chiarelli, qui en a d’ailleurs été récompensé par l’ ACFO avec le titre de Francophile de l’année 2002,

En savoir plus

Trudeau fermé à une capitale bilingue

Ceux qui s’intéressent au débat sur Ottawa, ville bilingue, n’avaient jamais entendu Just in
Trudeau s’exprimer aussi clairement sur le sujet. Et les propos du premier ministre ont été décourageants d’ignorance, de naïveté ou de souci de non­ingérence.

En savoir plus

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Dialogue Canada, organisme ayant pour mission d’améliorer les relations positives entre les Canadiennes et les Canadiens, et son Comité pour l’égalité des deux langues officielles de la Capitale du Canada lancent aujourd’hui leur campagne en vue de convaincre le maire d’Ottawa et les conseillers municipaux

En savoir plus

INVITATION À PASSER À L’ACTION

Au nom de Dialogue Canada et de son Comité pour l’égalité des deux langues officielles de la Capitale du Canada, nous annonçons le lancement de notre campagne publique afin de convaincre le maire et les conseillers municipaux de demander à la législature ontarienne d’enchâsser dans la Loi de 1999

En savoir plus

87% des Canadiens favorables à une capitale bilingue

Un nouveau sondage révèle que les Canadiens appuient à plus de 88% la vision d’un Canada ayant deux langues officielles, mais aussi la reconnaissance officielle du bilinguisme de sa capitale Ottawa, dans une proportion de 87%.

Le sondage Nielsen réalisé pour le compte du Commissariat aux langues officielles démontre qu’une grande majorité des répondants appuie la vision d’un Canada doté de deux langues officielles, le français et l’anglais.

En savoir plus

Pour une capitale canadienne bilingue

Je suis certain que vous êtes fier de vos origines françaises et que vous appréciez, comme bien des Québécois, le lien d’amitié souventes fois exprimé par le gouvernement de France au sujet de leurs petits cousins du Québec. Ce rapprochement, plus symbolique que juridique, nous fait sentir moins seuls en sol d’Amérique.

En savoir plus

Pas de place pour le bilinguisme officiel

Le maire d’Ottawa Jim Watson a accordé une place à la francophonie lors de son discours annuel sur l’état de la ville, mercredi matin, à la réunion du conseil municipal. Mais toujours pas question pour M. Watson d’accorder un statut de bilinguisme officiel à la capitale du pays.

Selon lui, Ottawa est une ville bilingue.

En savoir plus